Retour au blog

Pourquoi une carte de paiement recyclée ?

L'équipe OnlyOne
26 novembre 2020

Votre prochaine carte de paiement sera la 1ère carte recyclée en France!

En France, vous serez les premières personnes à payer avec une carte de paiement réalisée en PVC recyclé à plus de 85%. Merci à notre partenaire IDEMIA.

“Nous sommes reconnaissants à Treezor et à IDEMIA de nous donner cette formidable opportunité d’être la première Fintech en France à proposer une carte éco-responsable. Avec cette nouvelle carte, nous posons la première brique dans l’accompagnement de nos clients vers un mode de vie sobre en carbone.”

Kamel Naït-Outaleb, co-fondateur et CEO d’OnlyOne

Mais pourquoi ne pas utiliser du plastique non recyclé?

Les plastiques servent à fabriquer un nombre incroyable de produits que nous utilisons chaque jour, tels que des récipients pour aliments et boissons, des sacs poubelles, des ustensiles, des jouets pour enfants, ainsi que des bouteilles pour tout, du bain de bouche et du shampoing au nettoyant pour vitres. Sans compter tout le plastique qui entre dans la fabrication des meubles, des appareils électroménagers, des ordinateurs et des voitures.

Il y a assez de plastique partout pour que le recycler devienne une bonne idée !

Le recyclage des plastiques réduit la quantité d’énergie et de ressources (telles que l’eau, le pétrole, le gaz naturel et le charbon) nécessaires à la création du plastique.

Le recyclage des produits en plastique permet également d’éviter les décharges.

Une tonne de plastique recyclée permet d’économiser 7,4 mètres cubes d’espace dans les décharges.

Nous ne parlons même pas du plastique jeté qui finit directement dans l’environnement. Les macro-déchets plastique se déplacent avec les courants et finissent par s’accumuler en surface contribuant à la formation des “Great Garbage Patches” des océans.

De plus, alors même que le plastique est résistant à la dégradation biologique et a une durée de vie supérieure à plusieurs dizaines d’années, il finit par se fragmenter en microparticules polluant ainsi le sol et l’eau.

Les effets sur l’environnement ne sont plus à prouver, ils incluent l’ingestion de plastique par certaines espèces, favorisent le transport de pathogènes et prennent au piège des animaux sauvages.

déchets

Dans le cadre de sa stratégie RSE, notre partenaire IDEMIA réaffirme son engagement à s’éloigner du modèle linéaire actuel de “take-make-waste” et s”est engagé à repenser fondamentalement la façon dont nous concevons, utilisons et réutilisons les plastiques.

“Nous nous efforçons d’adopter des pratiques écologiques dans toutes nos activités en passant au papier et en développant des solutions de cartes bancaires numériques et écologiques. Les cartes bancaires sont fabriquées à partir de PVC recyclé à base de déchets industriels, conformément aux principes de l’économie circulaire, qui visent à réduire le gaspillage des ressources naturelles et à minimiser les déchets industriels. IDEMIA a également obtenu la certification “Environmental Claim Validation Summary” de son fournisseur de PVC recyclé “UL Environment Inc.”

Amanda Gourbault, Vice-président exécutif pour les activités des institutions financières chez IDEMIA